COLORISTA - L'OREAL PARIS

by - 29 mars



Aujourd'hui je vous fait un petit point sur mon expérience ratée des nouveaux produits COLORISTA de L'Oréal Paris. D'abord, je dois vous avouer que je me doutais de cet échec car je n'ai pas suivi les conseils de la marque à la lettre. C'est pourquoi, je vais ensuite vous donner mes conseils pour une expérience 100% réussie!

Cela fait un petit moment déjà que je voulais vous parler de la gamme COLORISTA. Je voulais essayer une couleur un peu décalée mais, comme beaucoup, c'était à proscrire si je voulais conserver mon job... Je ne me voyais pas arriver devant mes clients les cheveux #LILAHAIR... J'ai donc dû attendre un moment de répit avant de me ruer sur les Washout et j'ai prudemment choisi de commencer par un spray.

La gamme est attrayante, élaborée en partenariat avec des blogueuses du monde entier, elle correspond en tous points aux attentes des millenials et autres accros aux réseaux sociaux visuels comme Instagram et Pinterest dont je fais moi-même partie.

On y retrouve des solutions temporaires pour tenter des couleurs audacieuses et tendances. En fait, la gamme se compose de 3 produits de colorations: Spray (1 journée), Washout (1 à 2 semaines) et les Paint (permanents).

Pour mon premier essai, j'avais choisi un spray #LAVENDERHAIR que j'ai appliqué directement sur mes cheveux châtain. J'ai vidé l'intégralité de la bombe sur mes longueurs sans AUCUN résultat. Rien. Je n'ai pas pu faire de photo pour vous montrer puisqu'il n'y avait rien. Par contre ma brosse à cheveux s'en souviendra encore longtemps puisqu'elle est restée violet métallisé. J'étais déçue mais responsable de mon échec car, comme le précisent les consignes d'utilisation, le produit est réservé au cheveux BLONDS à CHÂTAIN CLAIRS.
Vexée mais résiliente, j'ai choisi de faire un ombré "préférence" pour éclaircir un peu tout ça et avoir une chance d'apercevoir les reflets du Washout. La gamme "préférence" dont je suis extrêmement satisfaite car elle me permet de réaliser régulièrement mes ombrées seules sans me ruiner inutilement chez le coiffeur. J'ai un très mauvais souvenir de mon Indian Sun invisible à 72€ de chez Franck Provost.

Bref, j'ai appliqué le washout #LILAHAIR sur les pointes en laissant poser 20mn et devinez quoi... Ben rien. Pas une once de rose, même pas un reflet avec le flash de l'appareil photo. Le néant.
Là, c'est le moment où je me suis posée des questions, j'ai donc cherché des avis sur internet mais les copines de la blogosphères en sont toutes ravies... J'ai forcément foiré quelque chose.
Comme je ne suis pas de nature à lâcher l'affaire, j'ai appliqué le spray #PINKHAIR dans la foulée et Ô miracle, j'avais les pointes roses pour la journée.
En échangeant avec les copines, je sais qu'il faut laisser poser plus longtemps en restant en dessous des 45mn. Je dirais que 30mn pour un blond foncé ne sont pas exagérées pour un Washout clair mais surtout, j'ai compris que si je voulais un résultat marqué je dois éclaircir encore.
Toutefois avec mon historique capillaire compliqué (ici), je préfère attendre quelques semaines avant de leur imposer une nouvelle décoloration maison que je réaliserai avec le produit "ombré" de la gamme Colorista puis je tenterai le #PURPLEHAIR que j'ai gardé bien au chaud.

EN BREF...

Je suis vraiment séduite par cette gamme, sa facilité d'utilisation, les couleurs tendances mais je regrette que les jolis pastels ne soient réservées qu'aux cheveux blonds très très clairs. Je ne suis pas brune, selon le tableau de L'Oréal, je pouvais faire ces fameux pastels même si évidemment le résultat aurait été moins probant que sur un blond platine. Je suis déçue par les couleurs "flashy" réservées aux cheveux foncés qui ne correspondent ni à mon teint, ni à ma couleur de cheveux...
Mais de toutes façons, je souhaitais éclaircir mon ombré un peu plus avant l'été, je ne désespère donc pas d'obtenir un bon résultat avec le purple hair qui me reste.
Suivez-moi sur instagram pour voir le résultat quand j'aurai fini ma micro détox capillaire!



You May Also Like

0 commentaires

À toi de jouer!